Navigation access key


1414

Alarmnummer Schweiz

Anrufen


+41 333 333 333

Aus dem Ausland

Anrufen


contenu

Le sauvetage aérien se professionnalise: 1980-2009

Transfert d'un patient de l'avion-ambulance Challenger HB-IKT à l'hélicoptère BO 105 HB-XXK

Les donateurs de la Garde aérienne suisse de sauvetage, toujours plus nombreux, ont permis de construire peu à peu le réseau de sauvetage aérien le plus dense du monde. La Rega, ainsi que se nomme désormais la Garde aérienne suisse de sauvetage, se dote d’une flotte d’hélicoptères et d’avions à la pointe de la technique et aptes à intervenir sur le sol helvétique comme à l’étranger. La formation des équipages se standardise et se professionnalise. La Rega ne cesse de se réinventer un petit peu chaque jour: elle vise à assurer une sécurité maximale lors des interventions, tout en apportant la meilleure assistance médicale possible aux patients. Aujourd’hui, elle est mondialement reconnue comme une organisation de sauvetage professionnelle et digne de confiance, qui rend de précieux services.

1980

Le Dr méd. Fritz Bühler à l'occasion d'un baptême d'hélicoptère, à Coire Le 23 août, le Dr Fritz Bühler, président du Conseil de fondation de la Rega, décède subitement dans sa 72e année.

 

Le 28 septembre, l’un des sauvetages les plus spectaculaires de la Rega a lieu au-dessus de l’aérodrome d’Yverdon. Lors d’un saut, un parachutiste accroche son parachute à la roue arrière d’un Pilatus Turbo Porter. L’équipage d’un hélicoptère de la Rega réussit l’incroyable prouesse de dégager le parachutiste en plein vol. Le 20 janvier 1981, à Los Angeles (Etats-Unis), le pilote Andreas Haefele, le treuilliste Adolf Rüfenacht et l’instructeur parachutiste Pierre Jomini se voient décerner le titre de «Crew of the Year» pour cet acte de bravoure.

1981

Le 13 juin, lors de son Assemblée générale des délégués, la Croix-Rouge suisse (CRS) accueille la Rega en son sein en tant que membre corporatif.

Le 21 octobre, le Corps suisse d’aide en cas de catastrophe, l’Office fédéral des troupes de protection aérienne, la Société suisse pour chiens de catastrophe et la Rega décident de conjuguer leurs efforts lors de futures opérations de secours en cas de tremblement de terre. Cette «Chaîne suisse de sauvetage» est expérimentée lors d’un exercice à Wangen an der Aare.

1982

Challenger CL-600 rencontre Bölkow BO 105 Le 20 mai, le nouvel avion-ambulance de la Rega, un Canadair Challenger CL 600, atterrit à l’aéroport de Zurich. Il est doté d’un habitacle plus spacieux et offre un rayon d’action plus étendu que les autres jets de la Rega.

Le 13 décembre, la Chaîne suisse de sauvetage intervient pour la première fois à la suite d’un séisme survenu au Yémen-du-Nord.

1983

Le 13 mars, 80 personnes bloquées dans des télécabines à Scuol/Motta Naluns (Basse-Engadine) sont hélitreuillées avec succès par deux hélicoptères de la Rega.

Le 30 octobre, la Chaîne suisse de sauvetage intervient suite à un grave tremblement de terre dans la province turque d’Erzurum. Un médecin du Corps d’aide en cas de catastrophe, un chef d’opération de la Rega et deux équipes cynophiles sont dépêchés dans l’est de la Turquie sur mandat du Corps d’aide en cas de catastrophe.

1984

Baptême du Challenger CL-600 HB-VFW en l'honneur de Fritz Bühler Le 7 mars, le nouvel avion-ambulance de la Rega Challenger CL-600 HB-VFW est baptisé «Fritz Bühler», en hommage au pionnier de la Garde aérienne suisse de sauvetage.

Le 1er novembre, la Rega emménage dans de nouveaux locaux situés au 21 de la Mainaustrasse, à Zurich, et met en service sa nouvelle centrale d’intervention.

1985

Nouvelle base de Saint-Gall Le 8 juin, la Rega inaugure une nouvelle base d’hélicoptères à Saint-Gall/Gossau.

Le 20 juin, la Rega affrète un gros hélicoptère de type Super Puma pour le transport de neuf équipes cynophiles à Stava (Italie), où un barrage s’est rompu.

Le 23 août, la Rega établit sa millionième carte de donateur.

Le 10 septembre, le conseiller fédéral Leon Schlumpf ouvre le Congrès international du sauvetage aérien «Airmed 85» organisé par la Rega à l’ETH de Zurich.

1986

Le 5 juin, le gouvernement mexicain gratifie la «Brigada de Rescate de Suiza» (Rega) d’un titre honorifique pour son aide lors du tremblement de terre survenu à Mexico en septembre 1985.

Le 17 septembre, le Conseil de fondation décide de remplacer ses deux avions-ambulance de type Lear Jet par deux appareils de type BAe 125 800B.

1987

La Rega est la première organisation civile du monde à équiper toutes ses bases d’hélicoptères d’un dispositif de vision nocturne.

Deux nouveaux avions-ambulance prennent le relais des deux Lear-35. Une cabine plus vaste tout comme une plus grande autonomie améliorent la prise en charge des patients.

1988

L'Alouette HB-XGU après sa chute dans le Lac de Bienne Le 2 juin, lors d’une démonstration sur le lac de Bienne, l’Alouette HB XGU échappe à tout contrôle en raison de résonances au sol et s’abîme. Deux personnes sont blessées, l’appareil est détruit.

 

1990

Le 14 juillet, l’Alouette HB XHY affectée à une mission de sauvetage dans les Alpes vaudoises est projetée par le vent contre une paroi rocheuse alors qu’elle s’apprête à se poser. L’engin est détruit, mais l’équipage s’en sort indemne.

Le 13 août, dans le district de Knonau, dans le canton de Zurich, un Bölkow 105 XGY s’écrase au cours d’un exercice de vol, faisant un blessé. L’appareil est complètement détruit.

1991

Inauguration de la nouvelle base d'Uri Le 14 août, la nouvelle base d’intervention d’Uri, abritée dans un bâtiment fonctionnel à l’architecture originale, est inaugurée lors d’une cérémonie à Erstfeld.

Le 20 octobre, la nouvelle base de l’aérodrome de Berne-Belp est terminée et mise en service.

1992

Accueil de l'Agusta A 109 K2 à Untervaz Le 14 août, durant une journée portes ouvertes, l’équipe de la base d’Untervaz met en service le premier des 15 hélicoptères Agusta A 109 K2 commandés par la Rega. Il porte l’immatriculation HB XWB.

Le 19 août, mandatée par le TCS, la Rega s’acquitte de sa cent millième mission qui consiste à rapatrier un automobiliste grièvement blessé de Tunis à Genève.

1993

Le 16 février s’inscrit comme une nouvelle journée noire dans l’histoire de la Rega. Parti de la base de Gsteigwiler pour Kloten, un Agusta A 109 immatriculé HB XWE s’abîme dans le lac de Zoug, près de Buonas. Le pilote y perdra la vie.

Le 5 juillet, le Conseil de fondation décide de construire le Centre Rega sur le site de l’aéroport de Kloten.

Le 8 septembre, en tentant d’évacuer une vache blessée sur l’alpe de Bargis, au-dessus de Flims, une Alouette HB XRC chute d’une faible hauteur. Le pilote est blessé.

Le 16 septembre, l’Alouette HB XFF est complètement détruite lors d’une fausse manœuvre près du Rumpelgraben, au-dessus de Niederried, au bord du lac de Brienz. Les trois occupants sont miraculeusement indemnes.

1994

Le 20 mars, Fredy Wissel décède dans sa nonantième année à St-Moritz. Pilote d’exception, il a participé à des centaines d’opérations de sauvetage et de vols de ravitaillement. Plusieurs distinctions ont récompensé son action.

1995

Le 14 novembre, Anne Ormond-Ronca, représentante de la Croix-Rouge suisse, est la première femme élue au Conseil de fondation.

1996

Le 11 juin, pour la première fois en 44 ans d’existence, la Rega effectue une mission autour du monde. Ce vol avec équipage renforcé (deux capitaines, deux co-pilotes, un médecin et une infirmière) dure 43 heures. Le Canadair Challenger CL 601 transporte trois patients. Des escales ont lieu à Muscat, Bangkok, Chabarovsk, Anchorage, Reading, Faro et Valence.

1997

Nouveau Centre Rega à l'aéroport de Zurich Le 9 mai, la Rega quitte la Mainaustrasse pour emménager dans le nouveau Centre Rega, situé dans l’enceinte de l’aéroport de Zurich.

Le numéro d'urgence de la Rega, le 1414, est mis en service pour toute demande de sauvetage aérien en Suisse.

Le 31 juillet, lors d’une mission menée par un équipage lausannois à Veyges, près de Leysin (VD), le médecin et sa patiente font une chute mortelle à la suite d’une rupture du filin lors de l’hélitreuillage.

1998

Le 15 juillet, l’hélicoptère HB XWF touche un câble lors d’une mission de sauvetage à Lodrino (TI) et s’écrase au sol. Le lendemain, le pilote succombe à ses blessures.

Le 15 août, la nouvelle base d’Untervaz, dans les Grisons, est inaugurée. La Rega la loue à Air Grischa.

Le 11 novembre, Peter J. Bär, président du Conseil de fondation, décède à la suite d’un arrêt cardiaque. Sa vie avait été, durant trois décennies, étroitement liée à l’histoire de la Rega. Le 3 décembre 1980, il avait été nommé président du Conseil de fondation. Kurt Bolliger, vice-président, lui succède.

1999

Le 3 septembre, la base de Lausanne fête ses 20 ans d’existence.

2000

Deux pilotes d’hélicoptère de la Rega sont décorés par la HAI (Helicopter Association International): Toni Lötscher reçoit le Trimble Award pour les services exceptionnels qu’il a rendus dans le domaine du sauvetage aérien alpin, tandis qu’Enzo Carlino est récompensé pour ses 10’000 heures de vol sans accident.

Le 1er juin, le Dr Hannes Goetz est élu président du Conseil de fondation de la Rega.

Le 14 décembre, Kurt Bolliger quitte le Conseil de fondation de la Rega après 16 ans d’activité, dont huit en qualité de vice-président et près de deux en tant que président.

2001

Le 17 juin, le Conseil de fondation décide d’acheter trois nouveaux avions-ambulance Challenger CL-604 pour remplacer, à partir de 2002, les avions de surface utilisés jusque-là.

Le 24 juin, le Conseil de fondation décide d’acquérir cinq hélicoptères de type EC 145, destinés à remplacer les quatre Agusta A 109 K2 des bases de Zurich, Berne, Bâle et Lausanne.

2002

Le 1er janvier, la Rega reprend le service de recherches et de sauvetage, le SAR (Search and Rescue), qui dépendait jusqu’alors de l’Office fédéral de l’aviation civile.

Le 13 février, la Poste publie, en l’honneur du cinquantenaire de la Rega, le premier timbre hologramme suisse, conçu par le graphiste Raphaël Schenker.

Le 31 mars, Hannes Goetz, président du Conseil de fondation, démissionne de ses fonctions. Le 1er avril, Albert Keller, membre du Conseil de fondation, prend sa succession.

Le 27 avril, la Rega célèbre au Centre Rega de l’aéroport de Zurich son 50e anniversaire en présence de la conseillère fédérale Ruth Dreifuss. Tout au cours de l’année, des journées portes ouvertes se tiennent sur les bases d’intervention de la Rega, accueillant quelque 72'000 visiteurs au total.

Du 17 au 20 septembre, à l’occasion de son jubilé, la Rega organise à Interlaken le Congrès international «Airmed 2002».

Le 18 octobre, la base d’intervention de l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse-Fribourg est mise en service.

Le 15 novembre, deux des trois nouveaux avions-ambulance Challenger CL 604 sont livrés à Zurich-Kloten.

2003

Nouvel EC 145 à la base de Bâle Le 12 mars, le premier des cinq nouveaux hélicoptères de sauvetage EC 145 est stationné sur la base de Bâle.

Le 10 mai, la base de Zurich quitte, après 31 ans, son abri «provisoire» sur le toit de l’hôpital pédiatrique de Zurich pour emménager à l’aérodrome de Dübendorf.

2004

L'avion-ambulance Rega en mission à Phuket après la catastrophe du tsunami Le 26 décembre, le tsunami qui dévaste l’Asie du Sud-Est confronte la Rega à l’un des plus grands défis de son histoire. Plusieurs de ses équipes s’envolent pour la Thaïlande et le Sri Lanka en vue d’établir sur place des contacts avec des hôpitaux et procéder au rapatriement de patients. Les trois avions-ambulance de la Rega sont mobilisés pour cette mission. Les chefs d’opération organisent également des retours à bord de vols charter, militaires ou de ligne. En l’espace d’une semaine, plus de 60 patients sont rapatriés en Suisse. Leur prise en charge est assurée par 16 équipages médicaux.

2005

Le 8 mai est mise en œuvre une procédure d’urgence établie après les opérations déployées lors du tsunami, riches en enseignements précieux: suite à un accident de car survenu en Turquie, un Boeing 757 200 de Belair est transformé, en une nuit, en hôpital volant. Suivis par cinq médecins et quatre infirmières, les 35 patients sont rapatriés deux jours après le sinistre.

L'Agusta A 109 K2 pendant le sauvetage d'un conducteur de pelle de la Reuss Le 22 août, les équipages de la Rega font partie des premiers sauveteurs à atteindre les régions touchées par les intempéries qui se sont abattues sur la Suisse. Avant le lancement des opérations d’évacuation conduites par l’Armée et des entreprises commerciales, la Rega a réussi, en collaborant avec les organisations de secours locales, à sauver plus de 200 personnes piégées par les eaux dans des zones isolées.

Durant le second semestre 2005, la fondation Secours Alpin Suisse (SAS) est créée par le Club Alpin Suisse (CAS) et la Rega, partenaires de longue date. Le SAS a pour mission d’assurer le sauvetage terrestre de personnes en péril dans les Alpes suisses et collabore à cette fin étroitement avec la Rega.

2006

Le 12 mai, la base d’intervention de Saint-Gall fête son 25e anniversaire.

Le 19 octobre, la phase d’étude relative à l’acquisition d’hélicoptères pour les missions en montagne s’achève avec la signature du contrat d’achat de onze appareils de type AgustaWestland Da Vinci. Ces derniers rejoindront les bases de montagne en 2009.

Le 19 novembre, la Rega accomplit sa 250’000e mission: l’équipage Rega de la base d’Erstfeld transporte un prématuré d’Engelberg (OW) à l’hôpital pédiatrique de Lucerne.

2007

2 millions de donateurs : la radieuse famille du jubilé Le nombre de donateurs atteint un nouveau record: en passant la barre des deux millions d’affiliations, la Rega franchit un nouveau cap dans ses 55 ans d’existence.

La Rega jouit d’une haute considération auprès de la population suisse: une enquête de l’institut d’études de marché IHA-GfK révèle à l’été 2007 que la Rega est la marque la plus appréciée des Suisses. La Garde aérienne suisse de sauvetage arrive ainsi en tête du classement de 100 entreprises helvétiques jugées en termes d’image.

2008

Nouvelle base de Wilderswil dans l'Oberland Bernois Pour des raisons de place et de sécurité, l’équipage Rega de l’Oberland bernois quitte en mai la base de Gsteigwiler pour emménager dans sa nouvelle base située dans l’enceinte de l’entreprise RUAG à Wilderswil.

Le 3 septembre, la Rega reçoit le «Swiss Logistics Public Award 2008», décerné par GS1 (ancienne Société Suisse de Logistique) pour récompenser ses prestations exceptionnelles dans les domaines de la logistique et de l’organisation.

Le 2 décembre, l’équipage de la base bernoise accomplit une mission inhabituelle: la Rega a été alertée pour secourir un garde forestier accidenté sur les rives de l’Aare et souffrant de lésions dorsales. Le médecin de la Rega est d’abord déposé à son chevet, puis les deux hommes sont transportés suspendus au treuil de l’hélicoptère jusqu’à l’Hôpital de l’Ile à Berne. La courte durée de vol d’à peine trois minutes ne justifiait pas que l’appareil se pose pour prendre le patient à son bord ainsi que le prévoit le protocole d’usage.

2009

La machine cœur-poumons 'Life Box' dans l'hélicoptère de sauvetage de la Rega Le 4 février, la Rega transporte pour la première fois à bord d’un hélicoptère de sauvetage une patiente reliée à la «Life Box», une machine «cœur-poumons».

 

Le nouvel hélicoptère de montagne AgustaWestland Da Vinci à son arrivée au Centre Rega Le 11 juin, après la présentation du nouvel hélicoptère de sauvetage AgustaWestland Da Vinci à un public international dans les usines de Vergiate (Italie), le HB ZRZ, premier des onze Agusta de ce type acquis par la Rega, est livré au Centre Rega. La remise des nouveaux fleurons de la flotte à leur base respective donne lieu à des festivités assorties de journées portes ouvertes pour le public.

Le 27 octobre, la Life Box est utilisée pour la première fois à bord d’un avion-ambulance. Dans la nuit du 26 au 27 octobre, la Rega transporte de Croatie à Cologne, avec le concours de l’équipe de chirurgiens-cardiologues du Centre de neuro-cardiologie du Lac de Constance, une patiente gravement blessée.

Le 29 octobre a lieu le premier transport aérien d’un patient et la première opération hélitreuillée à bord d’un hélicoptère de sauvetage Da Vinci: l’équipage de la base d’intervention de Saint-Gall évacue à l’aide d’un filet horizontal un alpiniste accidenté entre Schwägalp et le Säntis.

L'EC 145 devant la nouvelle base de Lausanne Le 6 novembre marque la fin de longs travaux de transformation et de déménagement: l’équipage de la base lausannoise effectue à bord de l’EC 145 HB ZRB sa première mission depuis ses nouveaux locaux. Son abri provisoire, qui datait de 30 ans, appartient désormais au passé.

Le 6 décembre, la base partenaire de Zweisimmen devient une base Rega. L’Agusta A 109 K2 HB XWB avait déjà pris son service la veille en tant que «Rega 14».

Complément d'informations

Devenez donateur

Merci de votre soutien

Devenez donateur!

Lunettes de ski

Maintenant dans le shop Rega

Lunettes de ski Uvex, modèle homme

Début de la page