Navigation access key


1414

Alarmnummer Schweiz

Anrufen


+41 333 333 333

Aus dem Ausland

Anrufen


contenu

Aider, là où une aide est requise


Actualité de la Rega du 12.12.2017

Un dernier vol

La Rega apporte une aide médicale aérienne. Là où vous en avez besoin. Parfois cependant, l'empathie, le talent d'improvisation ou la compassion des collaborateurs de la Rega, et non l'aide médicale, occupent le premier plan. Nous partageons avec vous trois événements qui nous ont profondément émus. Ils montrent que l'aide peut revêtir de multiples formes.


Un dernier vol 

L’hélicoptère de la Rega se pose sur un grand champ situé à proximité d’un immeuble locatif. Le sauveteur professionnel ouvre la porte de l’aéronef et aide ses coéquipiers à débarquer une patiente couchée sur un brancard. Agée de 17 ans, celle-ci est reliée à de nombreux tuyaux branchés sur des équipements médicaux portatifs. Un dispositif d’assistance cardio-respiratoire extracorporelle (ECMO) assure l’alimentation de son sang en oxygène. La jeune fille ne pourrait vivre sans cette batterie d’appareils. L’équipage de la Rega la transporte à travers le jardin, le hall d’entrée, et l’installe au salon. Elle est alors enfin de retour parmi les siens, auprès de sa mère, de son frère et de leur chat adoré. Dans la maison où elle a grandi. Cela fait des mois qu’elle n’est plus rentrée chez elle. Son état de santé, qui n’a cessé de se dégrader, ne le permettait pas. Au fil du temps, sa maladie s’est révélée irréversible, et elle a su qu’elle allait perdre la bataille. Sur son lit d’hôpital, la jeune fille émet alors le souhait de revoir une dernière fois ses proches et son chat à la maison, et sa maman fait part de son vœu à l’équipe médicale de l’unité de soins intensifs. Cette dernière s’occupe de clarifier si un vol à bord d’un hélicoptère de la Rega est envisageable. La Rega donne son feu vert pour transporter la patiente, une équipe médicale et les appareils requis. Entourée de sa famille, la jeune patiente est assise dans le séjour et prend congé de son foyer, de ses proches. Quelque temps plus tard, le pilote de la Rega redémarre les turbines de l’hélicoptère, la jeune fille est à nouveau couchée sur un brancard et regarde à travers le hublot de la cabine. Le retour à l’hôpital sera son dernier vol.

L'appel longue distance

Das Ferngespräch

Ensemble, ils arpentent depuis des jours les chemins de randonnée de la région. Venu de Suisse, ce couple de retraités passe des vacances sur la côte italienne. Ils apprécient le climat méditerranéen et la bonne cuisine. Ce jour-là, il fait particulièrement chaud et la montée est abrupte. Puis le drame survient : l’homme s’effondre soudain. A leur arrivée, les secouristes locaux ne peuvent que constater son décès. La femme qui vient de perdre son mari est sous le choc. Loin de chez elle, entourée de sauveteurs s’exprimant dans une autre langue que la sienne. Ils semblent attendre le renfort d’autres collègues pour transporter le défunt dans la vallée. Entretemps, la randonneuse a réussi à joindre sur son portable son fils resté en Suisse. Celui-ci appelle la centrale d’intervention de la Rega et demande si une aide pourrait être apportée à sa mère. La Rega n’intervient-elle pas dans le monde entier ? La cheffe d’opération réagit promptement et doit improviser. Dans le cas d’un décès à l’étranger, il est clair qu’une intervention de la Rega n’entre plus en ligne de compte, c’est à l’ambassade de Suisse d’intervenir. Mais elle pourrait mettre sa mère en relation avec le service social et d’assistance de la Rega. La responsable de ce service est active au sein de plusieurs cellules d’aide psychologique et fait preuve d’une grande empathie à l’égard des personnes confrontées à une situation difficile. Peu après, une communication est établie entre la veuve et la collaboratrice de la Rega. Cette dernière s’informe de la situation sur place et réconforte la femme qui marche seule sur un chemin en Italie, derrière les hommes transportant son mari dans la vallée. Quelques semaines plus tard, de retour en Suisse, la femme appelle le service d’assistance de la Rega pour témoigner sa gratitude : le soutien apporté durant cette épreuve l’a beaucoup aidée à faire face à son désarroi, à sa colère et à son chagrin.

La prise du jour

Der grosse Fang des Tages

Dans une ville portuaire du sud de l’Italie, un vieil homme pêche d’un pont sur une jetée. Soudain, sa canne se courbe et plonge. L’homme assure le ferrage et commence son combat. La prise doit être belle, l’extrémité de la canne menace de se casser sous son poids. Le pêcheur remonte sa ligne avec peine. Un objet sombre apparaît alors à la surface de l’eau: un sac de voyage noir s’est accroché au hameçon. Déçu, le pêcheur hisse sa prise sur le môle. Le sac contient des vêtements, des chaussures et un portemonnaie. Tout est mouillé, mais en parfait état. Il trouve aussi une carte pourvue d’un numéro de téléphone: +41 333 333 333. Il compose le numéro. «Schweizerische Rettungsflugwacht Rega, Grüezi», lui répond une voix. La cheffe d’opération parle aussi italien, et le pêcheur lui relate sa mésaventure et sa grosse prise. Grâce au numéro de donateur, elle identifie le titulaire de la carte. Après avoir trouvé son numéro de fixe sur Internet, elle réussit à le joindre sur son portable, la déviation d’appels était par chance activée. Le donateur de la Rega passe justement des vacances en famille en Italie, de quoi s’agit-il donc? «Comment? Vous avez retrouvé notre sac?», questionne-t-il. Ses affaires, dérobées quelques heures plus tôt, ont été retrouvées. La cheffe d’opération organise immédiatement une conférence téléphonique avec le pêcheur et sert d’intermédiaire entre ce dernier et le vacancier. Une heure plus tard, le pêcheur remet à son propriétaire le sac volé : son contenu est trempé, mais complet. Il manque quelques coupures en euros, mais les papiers d’identité sont là. Les vacances connaissent ainsi une heureuse issue. Aucune de ces trois histoires ne s’inscrit dans le cadre usuel des interventions de la Rega. Certains cas exceptionnels échappent aux directives, check-lists ou algorithmes, mais ils symbolisent ce qui distingue les collaborateurs de la Rega : leur volonté d’aider les personnes en détresse en toute circonstance, en leur apportant le meilleur soutien avec les moyens disponibles sur le moment. Même s’il s’agit d’une simple conversation téléphonique.

 

Retour à l'aperçu

Complément d'informations

Devenez donateur

Merci de votre soutien

Devenez donateur!

Maintenant dans le shop Rega

Rega-Memo

Début de la page