Navigation access key


1414

Alarmnummer Schweiz

Anrufen


+41 333 333 333

Aus dem Ausland

Anrufen


contenu

Conférence de presse annuelle 2016

La Rega investit dans le sauvetage aérien du futur

 

 

À l’occasion de sa conférence de presse annuelle, la Garde aérienne de sauvetage a levé le voile sur une année 2015 intensive et réussie. La Rega a investi l’an dernier environ 200 millions de francs dans de nouveaux aéronefs et leurs projets connexes. Le nombre de missions organisées a franchi pour la 1ère fois la barre des 15'000 missions et le nombre de donatrices et donateurs continue d’augmenter (3,283 millions). Ces éléments renforcent la raison d’être de la Rega et attestent du fort soutien de la population suisse à son égard. A Lausanne, sur le toit de sa base à la Blécherette, la Rega installera dans les semaines à venir une nouvelle station météorologique au service des équipages, un pas de plus vers la concrétisation de sa vision : un sauvetage aérien indépendant des conditions météo.

En 2015, la Rega a passé commande de trois hélicoptères de type AW169-FIPS adaptés à toutes les conditions météorologiques au fabricant italien Agusta-Westland (aujourd’hui Finmeccanica S.p.A.), et pour un montant de CHF 50 millions. D’ici à leur livraison en 2021, la Rega et AgustaWestland sont au devant de plusieurs années de développements et de travaux pionniers. En effet, à l’heure actuelle, il n’existe aucun hélicoptère de moins de cinq tonnes – le poids maximal autorisé pour les hélicoptères Rega - doté d’un système de dégivrage.

Le nouvel hélicoptère permettra à la Rega de voler également en conditions givrantes. Elle pourra ainsi porter secours à plus de personnes en détresse, y compris face à des conditions météorologiques difficiles. « Nous sommes convaincus que la rapidité des progrès technologiques a un impact positif direct sur la prise en charge de nos patients », a souligné Sascha Hardegger, membre de la direction élargie. L’an dernier, la Rega a également signé un contrat auprès du constructeur canadien Bombardier pour l’acquisition de trois nouveaux avions-ambulance de type Challenger 650, pour un total d’environ CHF 130 millions. Les trois avions seront opérationnels dès 2018.

Une première : la Rega franchit le palier des 15'000 missions

En 2015, la Centrale d’intervention de la Rega a organisé 15'053 missions. En moyenne, cela représente une mission toutes les 35 minutes en faveur d’une personne en détresse. Les hélicoptères et les avions-ambulance ont tous deux été plus amplement sollicités l’an dernier : cette progression de missions s’affiche à 4.3% par rapport à l’année précédente (+ 618). L’un des facteurs marquants réside dans le fait que nous avons connu un été particulièrement chaud, lequel a résulté en un nombre record de missions hélicoptère. Le mois de février a en outre connu des conditions météorologiques particulièrement favorables à la pratique des loisirs en altitude. Par conséquent, les mois les plus intensifs de 2015 ont enregistré de fortes hausses : en février (1'220, +15,1%), juillet (1'455, +18.3%) et août (1’464, +8.0%).

Les trois avions-ambulance de la Rega ont sillonné le monde entier pour des missions en faveur de leurs patients et ont également volé plus fréquemment que l’année précédente : en 820 missions (+4.3%), ils ont transporté un total de 825 patients (+3.3%). En moyenne, la Centrale d’intervention de la Rega a organisé trois missions par jour avec ses avions.

Nouvelle station météo à Lausanne

Parmi les projets en cours, la Rega rappelle la mise en place et le développement d’un réseau suisse de stations météorologiques et webcams, un projet lancé en 2014 et qui se terminera en 2017. Ce projet vise à tisser un réseau de 60 stations météorologiques et webcams sur le territoire suisse. 6 de ces stations sont propres à la Rega, dont celle installée dans les semaines à venir sur le toit de la base Rega de Lausanne Blécherette.

Cette station équipée d’une antenne et de capteurs fournira des informations détaillées et précieuses en temps réel 24 heures sur 24 et directement dans le cockpit de l’hélicoptère. Elle facilitera par exemple le choix de corridors adaptés en fonction des variations de la météo ; elle augmente ainsi la sécurité des équipages et des patients. C’est l’une des pièces incontournables du puzzle nécessaire à la pratique et à la mise en place à terme du vol aux instruments.

Plus d’un tiers de la population suisse est donatrice Rega

La Rega bénéficie d’un fort soutien de la population suisse. Avec une croissance nette d’environ 50'000 donatrices et donateurs l’an dernier. « Il est réjouissant de constater que la Rega continue de bénéficier d’un soutien croissant et d’occuper une place essentielle dans le cœur de la population suisse », conclut Sascha Hardegger, membre de la direction élargie. Dans l’administration aussi, le progrès fait partie intégrante de ses préoccupations. En 2015, la Rega a modernisé de fond en comble son système de gestion des donateurs. Pour la première fois, la statistique des donateurs établit un décompte par personne affiliée. À la fin du compte, le système mis à jour comptabilise 3,283 millions de donatrices et donateurs.  

 

Documents relatifs à la conférence de presse:

Complément d'informations

Devenez donateur

Merci de votre soutien

Devenez donateur!

Newsletter de la Rega

Abonnez-vous dès à présent!

Newsletter de la Rega

Lunettes de soleil de sport

Maintenant dans le shop Rega

Lunettes de soleil de sport

Début de la page