Navigation access key


1414

Alarmnummer Schweiz

Anrufen


+41 333 333 333

Aus dem Ausland

Anrufen


contenu

Conférence de presse annuelle 2012

Record d’interventions pour la Rega 

Avion-ambulance Challenger CL-604

Avec 14'240 interventions en 2011, la Garde aérienne suisse de sauvetage a été plus que jamais sollicitée pour venir en aide à la population. A titre comparatif, en 1953, un an après sa création, la Rega était intervenue…6 fois. Actuellement, les hélicoptères de sauvetage de la Rega interviennent en moyenne près de 30 fois par jour pour des missions d’urgence. Et cette permanence – 365 jours par an et 24 heures sur 24 – est rendue possible uniquement grâce au soutien exceptionnel des donatrices et donateurs, dont le nombre atteint près de 2,4 millions à l’heure de marquer le 60ème anniversaire de l’institution. 

Voilà 60 ans, le 27 avril 1952, la Garde aérienne suisse de sauvetage voit le jour à l’hôtel Bären de Douanne, sur les rives du lac de Bienne. Forts d’un esprit pionnier et d’innovation, les sauveteurs aériens de la première heure ont posé alors les fondations de la Rega, une institution devenue unique. Cet état d’esprit perdure: il marque la ligne de conduite qui l’anime encore aujourd’hui et pour les années à venir.

Nombre de missions en hausse

«Avec 14'240 missions de sauvetage en 2011, nous atteignons aujourd’hui un chiffre jamais égalé: preuve de l’utilité publique de la Garde aérienne suisse de sauvetage auprès de la population de notre pays» relève Ernst Kohler, président de la direction. Les hélicoptères de sauvetage sont intervenus 10'797 fois, un record dans l’histoire de la Rega. Si les missions sur avalanches ont diminué, les cas de maladies ou d’accidents ont quant à eux augmenté. A ce titre, les bonnes conditions météorologiques expliquent notamment la hausse des accidents de sport et en montagne. Jamais la Rega n’aura autant volé pour des missions primaires, à savoir lorsque l’équipage amène une aide médicale d’urgence directement sur les lieux de l’intervention. Les missions de nuit des hélicoptères de sauvetage, 2'083 au total l’an dernier, présentent elles aussi des statistiques record.

Les avions-ambulance ont effectué 698 missions en 2011, soit à peine 4 de moins que l’année précédente. Les équipes médicales de la Rega ont également pris en charge au total 147 patients lors de rapatriements vers la Suisse par avion de ligne. Ces chiffres ne diffèrent que très légèrement de ceux de l’année précédente. En revanche, la gestion médicale d'urgence – à savoir les conseils téléphoniques médicaux aux patients à l’étranger – a diminué, ce qui s'explique notamment par la présence d’offres similaires fournies par d’autres organisations.

Fidélité des donateurs

Avec près de 2.4 millions de donateurs, la Rega bénéficie d’un socle solide. En effet, grâce à la fidélité de ses donateurs, la Rega peut assumer toutes ses missions sans aucune aide financière des pouvoirs publics et, par extension, sans puiser le moindre franc dans la poche du contribuable helvétique. « Seuls les dons nous permettent d’assurer la qualité et la rapidité de nos interventions en faveur des personnes en détresse » souligne le CEO Ernst Kohler. Le système d’affiliation représente ainsi la colonne vertébrale de la Garde aérienne suisse de sauvetage ; il rend possible à la fois une permanence 24h/24, le maintien d’un réseau dense de bases d’hélicoptère quadrillant le territoire et des investissements en matériel et infrastructures de pointe.

La hausse de 3.7% des affiliations l’an dernier – 86'000 donateurs supplémentaires, soit les populations de Bienne, Vevey et Bellinzone réunies – est à ce titre réjouissante. Malheureusement, la Rega est contrainte de payer 5.5 millions CHF de TVA par année sur ces dons, ce qui représente l’équivalent de 185'000 affiliations individuelles. Suite au recours de la Rega contre cette décision, le Tribunal fédéral s’est cependant prononcé en défaveur de la Rega, en octobre 2011. Pour défendre les intérêts des donateurs et contrer la décision de l’Administration fédérale des contributions, la Garde aérienne suisse de sauvetage emprunte désormais une voie plus politique, par l’entremise d’une initiative parlementaire pendante.

60 ans. Grâce au soutien de la population.

«Lors de notre année de jubilé, nous tenons à adresser des remerciements tout particuliers à nos donateurs et partenaires, ainsi qu’à l’ensemble de la population» rappelle Ernst Kohler. A ce titre, entre autres actions, la Rega ouvrira ses portes au grand public les 28 et 29 avril prochains au Centre Rega de l’aéroport de Zurich-Kloten. Les bases de plaine accueilleront elles aussi les visiteurs lors de journées portes ouvertes: à Lausanne-Blécherette le samedi 9 juin, à Berne-Belp le 23 juin et à Zurich-Dübendorf le 7 juillet 2012. A Bâle, la Rega partira à la rencontre de la population le 18 août 2012 en plein centre-ville, à la Barfüsserplatz. A l’occasion de son jubilé, la Garde aérienne suisse de sauvetage a notamment produit un nouveau film institutionnel intitulé «Au cœur de la Rega».

Bilan 2011 de la Rega en Romandie:

  • Base Rega Lausanne: 897 missions au total, dont 457 primaires* et 433 secondaires**
  • Base partenaire Rega-HUG: 415 missions au total, dont 266 primaires et 149 secondaires
  • Evolution des donateurs en Suisse romande : + 6.5 % (croissance moyenne nationale de 3.7%)

* missions avec prise en charge médicale sur le lieu même de l’intervention
** missions de transfert entre hôpitaux

Documents relatifs à la conférence de presse:

Complément d'informations

Devenez donateur

Merci de votre soutien

Devenez donateur!

Newsletter de la Rega

Abonnez-vous dès à présent!

Newsletter de la Rega

Maintenant dans le shop Rega

Rega-Memo

Début de la page