Navigation access key


1414

Alarmnummer Schweiz

Anrufen


+41 333 333 333

Aus dem Ausland

Anrufen


contenu

Conférence de presse annuelle 2015

Trois nouveaux avions-ambulance pour la Rega 

 

La Garde aérienne suisse de sauvetage Rega a signé un contrat avec Bombardier pour l'achat de trois Challenger 650. Les nouveaux avions-ambulance devraient remplacer la flotte actuelle dès 2018. Pour le rapatriement de ses patients du monde entier, la Rega réitère ainsi sa confiance à Bombardier. Lors de sa conférence de presse annuelle ce jeudi, la Rega est également revenue sur un exercice 2014 réussi. 

«Avec le renouvellement de la flotte, nous nous assurons de pouvoir venir en aide à nos patientes et patients de manière fiable et professionnelle dans le monde entier pour les 15 prochaines années», se réjouit Ernst Kohler, Président de la Direction. La fiabilité de sa flotte est en effet un facteur primordial pour la Rega ; raison pour laquelle, après de bons et loyaux services, les Challenger CL- 604, acquis en 2002, seront remplacés par la nouvelle flotte ces prochaines années. Les nouveaux modèles permettront de réduire les coûts d'entretien et ainsi de maintenir une excellente disponibilité de la flotte. Une équipe interdisciplinaire de la Rega a travaillé environ deux ans jusqu'à tirer ses conclusions qui ont mené à la signature du contrat. La Rega a prévu des coûts d'approvisionnement à hauteur de 130 millions de francs pour les trois avions. Cette somme est comptée dans la planification financière à long terme de la Rega ; son socle financier sain lui permet de financer cet investissement par ses fonds propres.

Nombre stable de missions et croissance du nombre d'affiliations

En 2014, la Rega a organisé 14'435 interventions (+4.7 %) et ainsi transporté 9'679 patients, en moyenne 27 par jour. La centrale d’intervention de la Rega n’a jamais autant organisé de missions qu’en 2014. Ceci principalement en raison d’un été 2014 pluvieux où les missions en faveur d’agriculteurs de montagne ont connu un pic inhabituel (1'306, + 25,1%). Lors des interventions « contadino », fournies dans le cadre de l’aide aux paysans de montagne, des vaches blessées ou mortes ont été transportées à partir de lieux non praticables jusqu’au prochain endroit accessible par un autre moyen de transport. Pour mener à bien ces transports d’animaux, la Rega mandate des compagnies d’hélicoptères commerciales. Les conditions météorologiques, qui influencent le comportement de la population suisse et des touristes étrangers en Suisse pendant leurs loisirs, se reflètent généralement sur le nombre d’interventions.

La Rega se réjouit de compter 38'000 donatrices et donateurs supplémentaires depuis l’an dernier; ce chiffre correspond à la population de la ville de Fribourg et représente une augmentation de 1.5% par rapport à 2013. En Suisse romande, le nombre de donateurs a augmenté de près de 11'000 (env. 3%).

Sauver par tous les temps

Afin de venir en aide à plus de personnes en détresse encore, la Rega a lancé un certain nombre de mesures pour permettre, à l’avenir, à ses hélicoptères de sauvetage de voler par brouillard ou chutes de neige. L’élaboration d’un réseau de routes aériennes pour l’hélicoptère lui donnera la possibilité de voler dans les conditions de visibilité les plus mauvaises, notamment pour relier les hôpitaux entre eux. Une première partie de ce réseau de routes aériennes sera opérationnelle en 2015. Actuellement, il est en cours d’élaboration auprès de la société de contrôle aérien Skyguide ; il devra être ensuite approuvé par l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC).

Afin de s’affranchir des aléas du ciel, les missions IFR doivent pouvoir s’appuyer sur des données météorologiques actualisées en permanence ; la Rega a ainsi également lancé un projet majeur en ce sens. À cette fin, près de 60 nouvelles stations météo et webcams vont être installées à travers la Suisse. Les données ainsi obtenues seront directement transmises à l’avenir au cockpit de l’hélicoptère afin que le pilote soit informé en temps réel de la situation.

Transport de patients hautement contagieux

La déclaration de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, en 2014, a mis en évidence la quasi-inexistence de concepts de transport sûr pour les patients hautement contagieux. Aussi la Rega a-t-elle mis au point, en coopération avec divers partenaires, une unité d’isolement ou patient isolation unit (PIU) pour les transports aériens ainsi qu’un concept ad hoc. Cette lacune est aujourd’hui comblée et la Rega bénéficie des ressources et du personnel nécessaires pour le rapatriement de malades potentiellement très contagieux. 

Bilan 2014 de la Rega en Romandie:

  • Base Rega Lausanne: 824 missions au total, dont 368 primaires* et 445 secondaires**
  • Base partenaire Rega-HUG: 355 missions au total, dont 253 primaires et 102 secondaires
  • Evolution des donateurs:
    En Suisse romande : + environ 3% soit près de 11’000 nouveaux donateurs 
    En Suisse : +1.5%, soit près de 38'000 nouveaux donateurs

* missions avec prise en charge médicale sur le lieu même de l’intervention
** missions de transfert entre hôpitaux

Documents relatifs à la conférence de presse:

Complément d'informations

Devenez donateur

Merci de votre soutien

Devenez donateur!

Newsletter de la Rega

Abonnez-vous dès à présent!

Newsletter de la Rega

Casque de vélo

Maintenant dans le shop Rega

Casque de vélo City Uvex

Début de la page