Navigation access key


1414

Alarmnummer Schweiz

Anrufen


+41 333 333 333

Aus dem Ausland

Anrufen


contenu

Rapidité des secours grâce à l’hélicoptère

Pendant la journée, les hélicoptères de sauvetage de la Rega décollent dans les cinq minutes suivant l’alarme et apportent une assistance médicale sur le lieu même de l’accident. L’exemple ci-après vous expose le déroulement d'une mission de la Rega en Suisse. 

Accident de randonnée – une mission pour la Rega

En randonnée, la famille K. se trouve dans la descente de Elm (GL) vers Flims (GR) via le col du Segnas. Tout à coup, Monsieur K. trébuche, glisse en contrebas sur le versant escarpé et est stoppé net par un bloc de rocher.

Téléphone portable avec composition du numéro 1414Madame K. voit alors son mari bouger ; il est conscient. Il n’est toutefois pas capable de revenir sur le sentier par ses propres moyens: ses blessures aux jambes sont trop importantes, il saigne abondamment. Avec l'application d'urgence, Madame K. alerte la Rega.

A la centrale d’intervention, Conny Hirt – cheffe d’opération – reçoit l’alarme. Elle demande à Madame K. des précisions sur le déroulement de l’accident et leur emplacement actuel. Conny Hirt la conseille également sur le bon comportement à adopter jusqu’à l’arrivée des secours.

  • La cheffe d’opération

    Conny Hirt Conny Hirt travaille depuis 2000 en qualité de cheffe d’opération de sauvetage au sein de la Rega. Avec son diplôme d’agent de voyage en poche et plusieurs années passées chez Crossair comme hôtesse de l’air, elle possède une grande expérience du secteur aérien. A la Rega, elle s’est formée à sa nouvelle profession « sur le tas » comme on dit. Elle a notamment acquis des connaissances sur le vol en hélicoptère et élargi son savoir médical. Ses hautes compétences sociales et connaissances linguistiques lui sont utiles au quotidien dans ses contacts avec les patients. Les horaires irréguliers, les échanges avec les équipages d’hélicoptère et les domaines très variés de son activité rendent les journées de Conny Hirt particulièrement palpitantes.
  •  

    Chaque minute compte 

    L'hélicoptère de sauvetage part en missionAu col du Segnas, les conditions météorologiques permettent l’intervention d’un hélicoptère pour l’accident de randonnée. Conny Hirt fait appel par radio à l’équipage de la base la plus proche. Dans les cinq minutes, l’hélicoptère décolle.


    Après l’annonce du départ, le sauveteur professionnel Daniel Enggist s’enquiert des coordonnées et des détails sur les blessures du patient. Pendant le vol, le médecin urgentiste Dr méd. Ivo Breitenmoser prépare tous les médicaments nécessaires. Après environ 10 minutes de vol, l’hélicoptère atteint le lieu de l’accident. L’équipage aperçoit l’accidenté sous une paroi rocheuse.

  • Le sauveteur professionnel

    Daniel Enggist Le sauveteur professionnel Daniel Enggist exerce une profession aux multiples facettes. Dans le cockpit, Daniel Enggist apporte son soutien au pilote: il s’occupe des appareils de navigation et des liaisons radio avec les partenaires d’intervention, surveille l’espace aérien ainsi que les instruments de bord et manipule le treuil. Sur le lieu d’intervention, il assiste le médecin urgentiste dans les mesures d’urgences liées au maintien des fonctions vitales et au sauvetage du patient. Lorsqu’il est à la base, il veille au contrôle de l'hélicoptère et du matériel.

    Une partie des sauveteurs professionnels de la Rega, en plus de leurs compétences médicales, œuvrent en tant que mécaniciens sur hélicoptère et effectuent directement à la base les travaux de maintenance ou de réparation nécessaires.
  • Le médecin urgentiste

    Ivo Breitenmoser Ivo Breitenmoser opère comme médecin urgentiste dans une base de montagne. Il travaille aussi régulièrement pour le département d’anesthésie d’un hôpital; il a également une expérience de plusieurs années dans la médecine d’urgence et de montagne. En tant que médecin urgentiste, Ivo Breitenmoser a pour rôle d’assurer les fonctions vitales du patient et sa transportabilité. A ses côtés, le sauveteur professionnel l’assiste. Durant les transferts entre hôpitaux, le médecin Rega endosse aussi la responsabilité médicale du patient. Comme membre de l’équipage, il assume également d’autres tâches. Il s’occupe, par exemple, de la sécurité à bord des accompagnants et soutient l’équipage dans l’observation de tout obstacle qui pourrait survenir durant le vol ou lors de l’atterrissage.
  •  

    Sauvetage sécurisé grâce au treuil 

    Le pilote Mario Agustoni annonce son arrivée sur le lieu de l’accident à la cheffe d’opération. Un atterrissage sur le site même n’est pas possible : l’utilisation du treuil s’impose. Le médecin urgentiste s’accroche au câble du treuil et le sauveteur professionnel Daniel Enggist le descend auprès du patient. A présent, le médecin peut s’occuper du blessé.

    Dans le filet horizontal, le patient est transporté jusqu’à la place d’atterrissage intermédiaireIl examine le patient, résorbe le saignement, soulage la douleur à l’aide de médicaments et le prépare au transport dans le filet horizontal. Après un court hélitreuillage, le patient est déposé sur une place d’atterrissage intermédiaire, transféré à bord de l’hélicoptère sur une civière et transporté à l’hôpital le plus proche.

    Le sauveteur professionnel Daniel Enggist transmet à la centrale d’intervention les informations nécessaires à son enregistrement à l’hôpital. La mission se termine pour l’équipage par l’atterrissage sur l’héliport de l’hôpital et le transfert du patient. De retour à la base, l’équipage contrôle le matériel d’intervention et remplace celui utilisé. L’hélicoptère est prêt pour une nouvelle mission.

  • Le pilote d’hélicoptère

    Mario Agustoni Depuis 6 ans, Mario Agustoni travaille comme pilote d’hélicoptère de la base Rega du Tessin. Chaque matin lors de sa prise de service, il vérifie en premier lieu les conditions météorologiques et recueille les informations sur les éventuelles restrictions de vol dans l’espace aérien. Il tient ensuite un briefing avec son équipage. S’en suit un examen de l’hélicoptère, établi selon une liste de contrôle.

    Avant le départ d’une mission, il se procure des informations claires sur les possibilités d’atterrissage sur le lieu d’intervention. Sur place, il aide au besoin le médecin ou le sauveteur professionnel dans la prise en charge du patient. Maria Agustoni transmet alors au chef d’intervention par portable des informations sur l’état médical du patient, en vue de son admission à l’hôpital. Il veille à un déroulement précis, fiable et rapide de la mission.

Complément d'informations

Devenez donateur

Merci de votre soutien

Devenez donateur!

Newsletter de la Rega

Abonnez-vous dès à présent!

Newsletter de la Rega

Trousse de secours plein air

Maintenant dans le shop Rega

Trousse de secours plein air

Début de la page