Navigation de service

Panier

Votre panier est vide.

Shop de la Rega

Navigation linguistique

Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage, vers la page d'accueil

La Rega sauve un parapentiste suspendu à une ligne à haute tension

Suite à une opération de sauvetage de plusieurs heures, la Rega a secouru en début de soirée mercredi un parapentiste dont la toile était prise dans une ligne à haute tension. Afin de le libérer de sa fâcheuse posture, l’équipage Rega et les spécialistes du sauvetage du Club Alpin Suisse (CAS) ont opéré des mesures exceptionnelles par les airs.

Peu après son décollage, le parapentiste, emporté par un vent de plus en plus fort, s'est retrouvé suspendu à une ligne à haute tension à proximité de Séprais (JU). Sa toile s'est prise sur la ligne la plus haute, à environ 50 mètres au-dessus du sol. Le parapentiste a eu la présence d'esprit d'enrouler en outre son parachute autour de la ligne. Chanceux dans son malheur : son parachute gonflé par le vent a œuvré comme une sorte de contrepoids au pilote de 22 ans suspendu de l'autre côté de la ligne, assis sur la sellette de son parapente. Il a pu alerter lui-même la police avec son téléphone portable aux environs de 15h30. La gendarmerie cantonale a ensuite engagé la Rega, l'ambulance, les pompiers ainsi que les forces motrices bernoises. Sur place, l'équipage Rega de la base de Lausanne a décidé, de concert avec les sauveteurs du CAS et un expert compétent en matière d'électricité, qu'envoyer un sauveteur en rappel le long de la ligne était impossible. Ceci en raison de la faible capacité de la ligne à supporter un poids conséquent. La seule solution fut donc d'hélitreuiller un sauveteur spécialiste du sauvetage héliporté (SSH) du CAS au-dessus de la ligne pour qu'il puisse rejoindre l'infortuné. En règle générale, en raison du souffle provoqué par l'hélicoptère, les équipages évitent d'opérer un vol stationnaire directement au-dessus d'un parapentiste accidenté. En effet, le souffle peut dans ces conditions gonfler la toile et conduire à un accident. 

 

Evacuation en stationnaire

Afin de permettre un sauvetage direct avec hélitreuillage, la Rega a transporté les quatre spécialistes du sauvetage du Club Alpin Suisse sur un pylône électrique à proximité de l'accidenté. De ce poste, ils ont pu transmettre au parapentiste du matériel de sécurité et une radio afin qu'il puisse communiquer avec les sauveteurs. Un spécialiste SSH a ainsi finalement pu rejoindre la victime grâce au treuil de sauvetage. Pendant les 10 minutes de vol stationnaire, suspendu sous l'hélicoptère et muni d'un couteau, il a pu libérer l'infortuné. Le pilote Rega a pu déposer parapentiste et sauveteur sains et saufs aux environs de 18h45. « Ce fut un sauvetage exceptionnel. Il a conduit à une issue heureuse grâce à l'excellente collaboration de tous les intervenants. », se réjouit Jacques-André Dévaud, pilote Rega.

Service de presse Rega
Adrien Schindler