Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage

Mission de nuit en terrain difficile : l’équipage lausannois de la Rega porte secours à une patiente à l’alpage

Dans la nuit de mercredi à ce jeudi 1er octobre 2020, la centrale d’intervention de la Rega a engagé la base de Lausanne pour porter secours à une patiente en proie à de fortes douleurs abdominales dans un chalet d’alpage au-dessus de Bex (VD).

Un groupe d’amis passe la nuit dans un chalet d’alpage lorsque l’une des convives ressent soudain de fortes douleurs abdominales. Le groupe alarme la centrale sanitaire 144, non sans avoir dû au préalable trouver du réseau téléphonique à proximité. Le chalet est inaccessible par la route, la centrale d’alarme cantonale alerte alors la Rega. 

L’équipage lausannois – pilote, médecin et ambulancier – a atterri dans la neige à quelque 50 mètres du lieu et a pu prendre médicalement en charge la patiente avant son transport en douceur vers l’hôpital approprié le plus proche. Du chalet à l’hélicoptère, le médecin et une amie de la patiente l’ont soutenue sur la cinquantaine de mètres à parcourir, alors que le reste du groupe éclairait leur trajet et que pilote et ambulancier préparaient le brancard pour l’accueillir et l’allonger.  

 

Un équipement spécial

Une opération de sauvetage par hélicoptère de la Rega sur quatre a lieu après la tombée de la nuit. Lorsque les pilotes de la Rega volent à vue de nuit, ils utilisent des lunettes de vision nocturne. Elles amplifient la lumière disponible jusqu'à 25 000 fois, donnant ainsi une image verdâtre sur laquelle les voies de circulation, les nuages et le relief sont plus facilement identifiables.

Les cas maladies sont la cause la plus fréquente des interventions de la Rega : l’an dernier, ses hélicoptères sont intervenus à 4'096* reprises pour des interventions maladies primaires – sur le lieu d’intervention – et secondaires – transferts d’hôpital à hôpital.

*Patients transportés – Interventions hélicoptère, primaires et secondaires