Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage

Rega: forte activité au tournant de l’année

La Rega a été très sollicitée en Suisse et à l’étranger au tournant de l’année. Entre le 31 décembre et le 2 janvier, elle a apporté l’aide aérienne médicale nécessaire à de nombreux patients.

En comparaison avec les années précédentes, les activités opérationnelles de la Rega ont été plutôt calmes pendant la période de Noël. Toutefois, en ce début d’année, des journées plus intenses ont suivi pour les équipages des douze bases de la Rega et de la base partenaire Rega-HUG. La clémente météo hivernale a en effet attiré de nombreuses personnes en montagne et sur les pistes. Entre le 31 décembre et le 2 janvier, les hélicoptères de sauvetage de la Rega ont effectué plus de 150 missions dans toute la Suisse. 

La Rega était préparée

En général, les chiffres des missions de la Rega reflètent les conditions météorologiques, le comportement de loisirs et les activités de voyage de la population suisse et des touristes étrangers en Suisse. Durant les jours d’hiver ensoleillés tout comme les jours fériés, la Rega s’attend à un accroissement de ses activités et se prépare en conséquence. Afin de permettre à ses équipages d’apporter le plus rapidement possible l’aide médicale aérienne nécessaire aux patients, la centrale d’intervention de la Rega est dotée de chefs d’opération supplémentaires. Ils coordonnent et organisent les missions au Centre Rega de l’aéroport de Zurich. La Rega a en outre stationné deux hélicoptères de sauvetage supplémentaires, l’un à la base d’Untervaz dans les Grisons, le second à la base de Wilderswil, dans l’Oberland bernois.

De nombreuses missions menées suite à un accident de sports d’hiver

Près des deux tiers des missions ont été effectuées en faveur d’amatrices et amateurs de sports d’hiver blessé.e.s. La plupart des accidenté.e.s ont subi des blessures à l’épaule et au dos, des fractures ou encore des commotions cérébrales. La deuxième cause d’engagement des hélicoptères sur la période est celle en faveur de cas maladie.

En mission dans le monde entier

La Rega vient en aide aux personnes en détresse en Suisse et à l’étranger. Les trois avions-ambulance de la Rega sont de véritables stations de soins intensifs volantes et permettent également à la Rega de transporter des patients dans un état de santé très critique. S’il n’est pas nécessaire d’engager un avion-ambulance, les patients rentrent en Suisse à bord d’un avion de ligne – accompagnés par le personnel médical de la Rega. En ce début d’année, les équipages des avions-ambulance ont ramené en Suisse des personnes malades ou blessées depuis le Kosovo, la Thaïlande, les Philippines et le Portugal.