Navigation de service

Panier

Votre panier est vide.

Shop de la Rega

Navigation linguistique

Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage, vers la page d'accueil
Treuillage de nuit à l'aide du phare spectrolab

Treuillages de nuit par la Rega en Suisse romande

Trois hélitreuillages dont deux de nuits. Ce sont les missions particulières menées par la base lausannoise de la Rega ces derniers jours en Suisse romande, avec l’aide des Spécialistes du sauvetage héliporté (SSH) des colonnes de secours du Club alpin. Il s’agissait de sauver des randonneurs en mauvaise posture à la Dent-de-Broc et au Grand Chamossaire, au-dessus du col de la Forclaz. La nuit, ces sauvetages sont plus exigeants sur le plan technique, en raison des conditions de visibilité. La météo exceptionnelle de ce mois de novembre incite à la balade, notamment en altitude, mais le jour tombe de plus en plus vite et peut jouer de mauvais tours si nous perdons notre chemin. Les deux couples concernés ont eu le bon réflexe d’alerter les secours et de s’épargner ainsi des risques incalculables.

Deux scénarios quasi identiques 

Le scénario est presque identique pour les deux couples: un mauvais aiguillage sur un sentier pédestre, la pénombre puis la nuit noire des jours de courte durée, et les repères manquent pour retrouver le bon sentier. Ça peut arriver. Une bonne alarme vaut mieux qu'un risque fatal! C'est ce qui a permis à l'équipage lausannois de la Rega, par deux fois ce week-end, de porter secours avec l'appui des spécialistes du sauvetage héliporté (requis pour des treuillages en terrain montagneux).

De fait, après avoir reçu l'alerte du 144 Fribourg samedi en début de soirée, la base de Lausanne récupère en premier lieu un sauveteur SSH et un 2ème sauveteur de la Colonne de secours de Bulle sur le site d'Epagny. L'équipage au complet, l'hélicoptère se dirige dès lors au plus vite vers la Dent de Broc (FR), guidé au téléphone par l'une des deux personnes ayant donné l'alerte plus tôt. Grâce aux informations à disposition et à l'aide du puissant phare spectrolab installé sous le museau de l'hélicoptère EC-145 de la Rega, le couple d'une quarantaine d'années est rapidement localisé à 1200m d'altitude environ. Chaque personne est ensuite treuillée tour à tour depuis une hauteur de 65m. C'est un travail technique, de précision, qui nécessite une formation spécifique, notamment lors des interventions de nuit. Sains et saufs, le couple a eu l'excellent réflexe d'alerter le 144 et la police dès la nuit tombée; en effet, durant les sombres nuits d'automne et d'hiver, les risques de chute sont souvent fatals. 

L'histoire est presque identique pour un autre couple de randonneurs égarés au Grand Chamossaire un peu en-dessous du col de la Forclaz (VD). Ce couple de septuagénaire gardera un souvenir impérissable de cette journée destinée à marquer leur 40 ans de mariage! Egarés à près d'une centaine de mètres d'une barre rocheuse, le couple a aussi pu être secouru à l'aide du treuil.

De nuit comme de jour, dans les lieux où les secours terrestres demeurent difficile, l'intervention de l'hélicoptère est précieuse. Ce fut le cas ce dimanche au Rocher-de-Naye pour un homme qui s'est fracturé la cheville à proximité de l'antenne. Une intervention technique particulière en raison de la foule présente, des innombrables parapentistes et autres amateurs d'ailes-delta, de la proximité de l'antenne et du vent.


Rega-Service de presse
Tel. 021 311 95 44
www.rega.ch