Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage

Triple évacuation au treuil au Moléson

Trois personnes bloquées à mi-chemin dans la via ferrata du Moléson ont été évacuées à l’aide du treuil de sauvetage par la Rega samedi après-midi. Une cellule orageuse, - vent, pluie et risque de foudre, - a contraint les grimpeurs à trouver refuge sur un replat pendant une heure. A l’aide de deux sauveteurs spécialisés hélicoptère (SSH) du Secours alpin romand (SARO), l’équipage lausannois de la Rega a pu sortir les infortunés de leur mauvaise posture en trois rotations.

Les conditions météo changent vite ces jours et les foyers orageux peuvent surprendre. C'est ce qui est arrivé à trois hommes autour de la trentaine au milieu de leur ascension sur la via ferrata du Moléson ce samedi en début d'après-midi. Bloqués dans leur ascension à mi-parcours, ils ont suivi les conseils donnés par le secouriste du Club alpin : se détacher du câble principal métallique en raison des risques liés à la foudre et s'assurer à l'aide d'arbres situés sur un replat une dizaine de mètres au-dessus d'eux.

Collaboration Rega SARO

Au cœur de la cellule orageuse, subissant des rafales de vent, la pluie et la baisse de la température, les trois compères n'ont eu d'autres choix que d'attendre les secours pour éviter de s'exposer à d'autres dangers. L'hélicoptère de la base Rega de Lausanne a pris à bord à Epagny deux spécialistes secours hélicoptère (SSH) du Secours alpin romand (SARO). Après un premier vol de reconnaissance, la Rega a procédé à trois rotations successives à l'aide du treuil pour évacuer à tour de rôle les infortunés déposés sains et saufs à Plan-Francey.

Rega-Service de presse
Olivier Rappaz