Navigation de service

Panier

Votre panier est vide.

Shop de la Rega

Navigation linguistique

Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage, vers la page d'accueil

En toute sécurité dans la neige

La randonnée dans des paysages enneigés stimule le corps et libère l’esprit. Mais mieux vaut se préparer soigneusement pour prévenir les situations d’urgence.

Progresser d’un pas régulier dans les étendues blanches et redécouvrir la nature à l’écart des pistes : la randonnée dans la neige fait de plus en plus d’adeptes. De nombreuses régions touristiques proposent à la fois des chemins de randonnée hivernale et des itinéraires balisés pour raquettes à neige. Quel que soit le parcours choisi, il faut, comme en randonnée « traditionnelle » estivale, préparer soigneusement son tour.

Randonnée hivernale – Mode d’emploi

Ce type de randonnée peut se pratiquer sur des sentiers balisés (panneaux indicateurs roses avec un pictogramme de randonneur), aménagés autant que possible à distance des routes et, la plupart du temps, recouverts de neige. Si les chemins de randonnée hivernale demandent attention et prudence en raison de la neige et du risque de glissade, ils n’exigent pas de compétences particulières et ils ne sont techniquement pas plus difficiles qu’un chemin de randonnée pédestre sans obstacle, signalisé en jaune.

Randonnée en raquettes, d’un pas assuré

Si vous avez peu l’habitude des randonnées en raquettes à neige, l’idéal est d’emprunter les itinéraires balisés (panneaux indicateurs roses avec pictogramme de raquette), qui sont protégés contre les avalanches par les exploitants et, en général, sécurisés contre les chutes aux passages délicats. Ces parcours ne sont toutefois pas aussi bien tassés que les chemins de randonnée hivernale ; ils sont prévus pour la marche avec des raquettes, et non avec des chaussures. Si vous envisagez des tours plus exigeants hors des itinéraires sécurisés, veillez à évaluer correctement vos capacités techniques et votre condition physique. Avoir de l’expérience aide à évaluer les risques, et cela vaut notamment pour les dangers d’avalanche. Selon le bureau de prévention des accidents (BPA), la plupart des accidents graves en raquettes à neige sont dus à des avalanches. Renseignez-vous sur les conditions des neiges avant chaque sortie : consultez le bulletin d’avalanches et pensez à vous informer une nouvelle fois sur place, auprès du service des remontées mécaniques.

Réévaluer en permanence

Un randonneur expérimenté réévalue en permanence la situation au cours de sa sortie, en agissant compte tenu du moment de la journée, ou bien de la chaleur, notamment. Avec, entre autres, une bonne connaissance du terrain et un comportement prudent, il est possible de minimiser le risque d’être pris dans une avalanche. Pour toute randonnée dans la neige, il faut se munir de l’équipement d’urgence standard, comprenant un détecteur de victimes d’avalanche (DVA), une sonde et une pelle compacte (lisez aussi à ce sujet : www.rega.ch/avalanches).

Porter des chaussures et des vêtements adaptés

Pour la randonnée hivernale ou en raquettes comme pour la randonnée traditionnelle, il convient de se vêtir de façon adéquate. Choisissez des chaussures de montagne imperméables à semelle profilée qui assurent un bon maintien en plus de tenir vos pieds au sec. De bonnes chaussures réduisent aussi le risque de glisser ou trébucher. Adaptez votre tenue en fonction de la météo et prévoyez toujours un vêtement de pluie. Pensez également à emporter une carte topographique (carte de randonnée papier ou application utilisable même en l’absence de réseau) et assez de nourriture. Complétez votre équipement par une pharmacie de poche, une couverture de survie et votre téléphone portable. Pensez à recharger complètement votre natel avant de partir en excursion et à le garder ensuite protégé et à l’abri du froid.

Alerter la Rega

Même avec la meilleure des préparations et une grande prudence sur le terrain, un accident ou un problème médical peuvent toujours survenir. Dans ce cas, n’hésitez pas à donner l’alerte avec l’application Rega ou en composant le 1414. Ne tardez pas à demander de l’aide en situation d’urgence, car le mauvais temps et/ou l’obscurité ou une mauvaise visibilité sont susceptibles de retarder, voire d’empêcher, le sauvetage. Agissez rapidement.

Conseils pour une randonnée sûre en raquettes

Aller au-delà de ses forces augmente le risque d’accident et diminue le plaisir. Évaluez vos capacités de façon réaliste et planifiez vos efforts en conséquence.

Si vous partez en groupe, choisissez un itinéraire qui correspond à tout le monde. Pensez à adapter le rythme et le niveau de difficulté au moins sportif d’entre vous.

 

Planifiez soigneusement votre tour, renseignez-vous sur la météo et sur l’enneigement, vérifiez s’il faut s’attendre à une dégradation (vent, chutes de neige, brouillard, …).

 

Partez avec l’équipement adéquat, qui devrait comprendre le matériel d’urgence pour les accidents d’avalanche (un détecteur de victimes d’avalanche DVA, une sonde et une pelle).

Buvez, mangez et reposez-vous régulièrement pour garder des forces.

 

Respectez votre planification horaire et observez l’évolution de la météo. Si le temps se gâte, faites demi-tour ou cherchez un abri.

 

Ne suivez pas aveuglément les traces des autres.

 

Si vous vous êtes égaré·e, restez en groupe et retournez au dernier repère identifié. Demandez de l’aide au besoin. Ne prenez pas de risque, ne forcez pas. Faites demi-tour à temps.

Informations complémentaires :

Informations supplémentaires

Thèmes:

Conseils