Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage

Le canton de St-Gall et la Rega vont collaborer encore plus étroitement à l’avenir

Le Département de la santé du canton de St-Gall et la Rega renforcent leur collaboration de longue date dans le domaine du sauvetage aérien et de la médecine d’urgence préclinique. L’accord formalise la mise à disposition de la population de moyens de sauvetage aérien pour les cas d’urgence dans l’ensemble du canton de St-Gall. Il couvre ainsi l’ensemble des missions de sauvetage aérien tout comme les vols de transferts médicaux urgents de l’ensemble du canton vers et depuis les hôpitaux cantonaux.

Cette convention à long terme formalise la collaboration établie avec succès depuis des décennies déjà : la Rega opère une base hélicoptère dans le canton de St-Gall et effectue le sauvetage aérien dans le canton 24 heures sur 24 et 365 jours par an. L’accord stipule en outre que la centrale d’intervention de la Rega coordonne l’ensemble des moyens de sauvetage aérien du canton. Cela garantit l’utilisation du moyen de sauvetage aérien le plus proche et le mieux adapté à la situation. Cet accord n’entraîne aucun frais pour le canton de St-Gall : la Rega fournit ses services dans le cadre de sa mission de fondation. La présidente du gouvernement cantonal et directrice du département de la santé de St-Gall, Heidi Hanselmann, en est convaincue : « Avec cette convention de prestations, nous continuons à garantir à notre population de pouvoir compter sur un service de sauvetage aérien pragmatique, sûr et économiquement efficace, avec des soins médicaux de pointe.»

La Rega solidement ancrée dans le canton de St-Gall

Le canton de St-Gall et la Rega ont une longue histoire commune : en 1981, la Rega a d’abord stationné un hélicoptère sur le toit de l’hôpital pédiatrique de St-Gall, puis, en 1984, la base d’intervention toujours utilisée actuellement a été construite à Winkeln, près de Gossau. Aujourd’hui, la Rega enregistre chaque année dans le canton de St-Gall environ 2'900 vols de sauvetage aérien. En moyenne, elle transporte en outre près de 1'000 patientes et patients par an à l’Hôpital cantonal de St-Gall pour une prise en charge médicale consécutive à une urgence. La Rega est également bien ancrée dans la population : plus de 230'000 personnes, soit près de la moitié de la population du canton de St-Gall, soutiennent la Rega par leurs contributions annuelles de donatrices et donateurs.