Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage

Qu'est-ce qu'un traumatisme craniocérébral et quand faut-il alerter la Rega ?

Les blessures à la tête peuvent être insidieuses : voici comment vous protéger, à quoi prêter attention en cas d’urgence et comment bien réagir.

Qui n’a jamais eu une bosse et des maux de tête après une collision au sport ? Mais qui a déjà consulté à ce sujet ? Dans quels cas est-il conseillé de se rendre chez son médecin, d’appeler un service d’urgence ou la Rega ? Qu’est-ce qu’un traumatisme cranio-cérébral (TCC) et pourquoi est-il si insidieux et dangereux ? Et surtout : comment prévenir ce genre de lésion ?

Le risque de TCC

Les principales causes de TCC, c’està-dire de lésions cérébrales consécutives à un choc au niveau de la tête, sont les accidents de la circulation, les chutes, et les accidents de sport ou du travail. Selon les chiffres publiés par la Suva, la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents, environ 1’900 personnes souffrent chaque année de graves traumatismes cranio-cérébraux. Parmi elles, environ 1’250 patientes et patients souffrant de traumatismes craniocérébraux reçoivent les premiers soins médicaux par les équipages de la Rega et sont transportés à l’hôpital à bord d’un hélicoptère de sauvetage.

Des symptômes multiples

Selon sa gravité et sa localisation, un TCC peut s’accompagner de symptômes très divers, qui surviennent généralement avec un certain décalage par rapport au choc. Les maux de tête aigus, les vertiges, les nausées, la désorientation et la confusion sont des manifestations typiques. Des vomissements et des troubles de la mémoire, de la vue, de la motricité ou du langage peuvent aussi survenir. Une perte de connaissance de courte durée (de quelques secondes à quelques minutes) ou prolongée est même possible.

Quand faut-il donner l’alerte ?

Alerte et premiers secours

En priorité

  • Alertez immédiatement la centrale sanitaire d’urgence au 144 ou la Rega au 1414.
  • Placez la personne dans une position stable (pour prévenir les chutes).
  • Rassurez-la.

Important

  • Ne lui administrez ni boisson ni nourriture.
  • Ne lui administrez pas d’anticoagulants.

En cas de perte de connaissance avec respiration normale: Placez la personne en position latérale de sécurité.

En cas de perte de connaissance sans respiration: Commencez un massage cardiaque.

La protection adaptée

Pour éviter d’en arriver là et réduire le plus possible le risque de blessure, des précautions s’imposent. Il est important de bien s’équiper. Si vous exercez un métier ou pratiquez un sport présentant un risque accru de blessure, portez un casque de protection adapté. Toutefois, celui-ci n’offre une protection optimale que s’il est conforme aux normes de sécurité en vigueur, intact et est porté correctement : vous trouverez des conseils pratiques à ce sujet sur les pages du Bureau de prévention des accidents (BPA) aux liens ci-dessous.

Informations complémentaires :

www.bfu.ch/fr/conseils/casque-de-velo

www.bfu.ch/fr/conseils/casque-de-ski-oude-snowboard

 

Informations supplémentaires

Thèmes:

Conseils