Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage

Base partenaire : Rega-HUG

L'histoire du sauvetage aérien dans le canton de Genève a commencé en 1971, lorsque le Conseil du Gouvernement genevois a décidé d'acquérir son propre hélicoptère pour la protection civile et la police.

L'histoire de la base partenaire de Genève

En 1987, le service hélicoptère de la sécurité civile signe une convention avec les Hôpitaux universitaires genevois HUG et la Rega. Dans le cadre de cette coopération, les HUG ont mis à disposition des spécialistes en anesthésiologie et ainsi intégré des compétences médicales dans les équipes. Dès lors, le service se médicalise et peut effectuer des missions de sauvetage ainsi que des transports de patients. Son indicatif d'appel devient Rega 15. Toutes ses opérations sont coordonnées par la centrale d'intervention de la Rega et la centrale d'appels sanitaires urgents de Genève (CASU).

En 2001, la base fête ses 30 ans, elle est en parallèle officiellement rattachée aux Hôpitaux universitaires de Genève sur la base d'un vote cantonal (loi sur la qualité, la rapidité et l'efficience du transport médical d'urgence). En 2003, une nouvelle machine bimoteur EC135 remplace l'ancien modèle Ecureuil ; elle est à ce jour toujours en service. 

Diversité des interventions

Accident, maladie, vol de recherche, sauvetage lacustre, transport de prématurés, etc., la nature des interventions de la base est variée. Chaque année, l'hélicoptère jaune de la base partenaire de Genève effectue plus de 300 missions. En outre, l'équipage genevois collabore régulièrement avec différents partenaires d'intervention comme le Service d'incendie et de secours de la ville de Genève (SIS), le Secours Alpin Suisse (SAS) le service d'aide médicale d'urgence SAMU (France), le Sauvetage du Lac Léman (SISL) ou encore le Service de Sécurité de l'Aéroport de Genève. 

Portrait de la base

Code radio« Rega 15 »
Nombre d'interventions 2019Plus de 300
Palette des missionsAccidents, maladies, vols de recherche ou transports de prématurés.
ParticularitésCollaboration étroite avec différents partenaires opérationnels (sapeurs-pompiers genevois (SIS), Secours alpin suisse (ARS), SAMU (SAMU), SISL (International Lake Geneva Rescue Facility) et service de sécurité de l'aéroport de Genève).