Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage

La Rega suspend les travaux de planification d'une base d’intervention à Davos

La Garde aérienne suisse de sauvetage Rega a suspendu les travaux de planification d'une base d’intervention à Davos. Cette décision a été motivée par l'avancement de trois projets de modernisation et d'extension d'autres sites Rega existants dans le sud-est de la Suisse. Ceux-ci offrent dorénavant de nouvelles possibilités pour le stationnement d’hélicoptères de sauvetage supplémentaires. La Rega, en collaboration avec la commune de Davos, réévalue-ra la situation dans quelques années.

En accord avec la commune de Davos, la Rega a informé l'Office fédéral de l'aviation civile OFAC de la suspension de la procédure PSIA en cours pour la construction d'une base Rega à Davos. Des progrès réjouissants se dessinent dans le cadre de trois projets partiellement bloqués jusqu’à présent. Il s’agit du renouvellement ou de l'extension de bases Rega existantes dans le sud-est de la Suisse, à savoir à Samedan (GR), Untervaz (GR) et Mollis (GL). Sur ces trois sites, l'espace est actuellement trop restreint pour permettre, par exemple, d’abriter en hangar des hélicoptères de sauvetage supplémentaires pendant la nuit. La Rega poursuit donc depuis un certain temps déjà différents projets visant à remplacer les infrastructures existantes ou à les agrandir avec de nouvelles constructions.

Les projets à Samedan, Mollis et Untervaz progressent

Des progrès importants ont été réalisés dans ces projets au cours des derniers mois. En Engadine, après une longue interruption du projet de construction de nouvelles infrastructures à l’aérodrome de Samedan, il est dorénavant envisageable qu'un bâtiment moderne puisse être construit dans un délai raisonnable en remplacement de cette base - obsolète - de la Rega. À Untervaz, où la Rega est copropriétaire de l'héliport, des discussions sont en cours sur l'extension des infrastructures. En ce qui concerne Mollis, la possibilité d'une nouvelle construction pour la base d’intervention sur l'aérodrome se dessine pour les prochaines années. Avant de poursuivre la construction d'une nouvelle base à Davos, la Rega souhaite donc se concentrer sur la réalisation de ces projets et est convaincue que ceux-ci renforceront encore davantage l’assistance médicale aérienne dans toute la région du sud-est de la Suisse.

La commune de Davos exprime sa compréhension

Tarzisius Caviezel, président de la commune de Davos, commente cette décision : « Je peux comprendre l'évolution actuelle qui plaide en faveur d’une suspension. J’œuvre dans l’objectif de permettre à la population de Davos la sécurité en termes de soins médicaux. La Rega m'a confirmé qu’avec les progrès attendus sur les sites environnants existants, l’assistance médicale aérienne pour notre population peut être effectuée 24 heures sur 24 y compris lors de l’augmentation saisonnière du nombre de missions ». La procédure a donc été suspendue pour une période de 10 ans, mais elle n'a pas été interrompue. Si la situation devait changer à l'avenir, il serait possible de reprendre conjointement la demande d’établissement d'une base Rega à Davos. Ernst Kohler, CEO de la Rega, a remercié la population et les autorités : « Le projet de construction d'une nouvelle base Rega à Davos a reçu un grand soutien et une forte adhésion de la population en sus de quelques voix critiques. Nous tenons à remercier la population de Davos ainsi que les autorités impliquées aux niveaux communal, cantonal et national pour le dialogue constructif ».

Informations supplémentaires

Service de presse de la Rega:

Merci de noter que les coordonnées ci-dessous sont destinées aux journalistes uniquement.

RADAR RP
Route de la Corniche 4
1066 Epalinges

T: +41 (0)21 311 95 44
presse@rega.ch