Navigation de service

Panier

Votre panier est vide.

Shop de la Rega

Navigation linguistique

Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage, vers la page d'accueil

Le drone de la Rega

Le drone Rega est équipé de différents capteurs, dont une caméra thermique, et peut survoler en toute autonomie de vastes étendues. A l'avenir, ce drone est un complément à l'éventail des moyens à disposition lors de missions de recherche de personnes disparues, blessées ou malades. C'est notamment le cas par exemple lorsque les mauvaises conditions de visibilité rendent l'utilisation d'un hélicoptère impossible ou si une recherche nocturne à basse altitude est trop dangereuse en raison des câbles ou d'autres obstacles.

  • Température opérationnelle :
    de – 40°C à 40°C

  • Altitude opérationnelle max.:
    3’000 m s.m.

  • Capacité de charge :
    10 kg (charge utile)

  • Capacité de recherche :
    16 km² en 2 h

  • Vitesse :
    120 km/h max.
    80 km/h en vol de recherche

  • Place d’atterrissage/ de décollage :
    10x10 m

Le drone de la Rega a un rotor d’un diamètre de 2,8 mètres, une longueur de 2,2 mètres et une hauteur de 75 cm. Il est propulsé par une turbine à deux arbres, c’est-à-dire qu’il dispose de réserves de puissance suffisantes, même à haute altitude. Avec un poids total d’environ 25 kilogrammes, il est utilisé de manière flexible.

Grâce à plusieurs récepteurs GNSS de haute précision et redondants qui servent à la navigation par satellite, le drone de la Rega vole avec une précision au mètre près et de manière indépendante le long d’un itinéraire prédéfini. À une altitude de vol d’environ 80 à 100 mètres au-dessus du sol, il suit la topographie du terrain.

Le drone est équipé du système anti-collision FLARM et d’un récepteur ADS-B, comme ceux installés dans de nombreux aéronefs en Suisse. Les signaux FLARM sont traités à bord. Si nécessaire, le drone adapte automatiquement sa trajectoire de vol pour éviter une collision imminente.

Si nécessaire, le drone peut être utilisé au-delà du champ visuel du pilote selon la procédure BVLOS (Beyond Visual Line of Sight). Pour ce faire, il est nécessaire de maintenir la connexion au drone même sans contact visuel direct. En ce qui concerne le drone de la Rega, la connexion est assurée par le réseau de téléphonie mobile.

Les signaux de la caméra thermique et de la caméra dans le champ de vision sont catégorisés à l’aide d’un algorithme d’apprentissage. Le drone transmet les zones de l’image dans lesquelles l’algorithme « devine » une personne sur la base d’une configuration de pixels à l’opérateur au sol, qui les vérifie ensuite manuellement.

En cas d’urgence, la Rega peut rechercher le téléphone portable d’une personne disparue non seulement avec un hélicoptère de sauvetage spécialement équipé, mais aussi avec le système de drone. Cela s’effectue sur ordre de l’autorité de police compétente.