Navigation de service

Panier

Votre panier est vide.

Shop de la Rega

Navigation linguistique

Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage, vers la page d'accueil

Équipement spécial

L'équipement spécial de la Rega est précisément adapté à chaque situation de sauvetage et s'appuie sur l'expérience de longue date de nos équipes de sauvetage.

Le treuil de sauvetage

Quelle solution lorsque l’hélicoptère ne peut atterrir? Recourir au treuil. Cet appareil high tech, muni d’un câble de 90 mètres, est conçu pour transporter deux personnes et permet de fines manoeuvres. Le sauveteur professionnel dirige le treuil à l’aide d’une télécommande. Il effectue la manoeuvre depuis la porte latérale ouverte de l’hélicoptère. Son rôle? Faire descendre le médecin au treuil – parfois aussi un spécialiste du sauvetage héliporté – jusqu’à un mètre du sol. Le pilote dépose ensuite le médecin à terre, aux côtes du patient, en amorçant un mouvement doux vers le bas. Durant toute l’opération de treuillage, le sauveteur communique avec le pilote via la radio de bord.

Le filet horizontal

Le filet horizontal est principalement utilisé en vue du sauvetage de personnes présentant des lésions au dos. Il peut être glissé aisément au-dessous du corps du patient et il est si petit qu'une fois plié, il tient dans le creux des deux mains.

Les lunettes de vision nocturne

La Garde aérienne suisse de sauvetage Rega effectue une mission hélicoptère sur quatre de nuit. Dans l’obscurité, il est plus difficile de repérer des obstacles, tels que des câbles ou des arbres, mais aussi d’éventuels changements de conditions météorologiques. Depuis printtemps 2021, de nouvelles JVN spécialement développées pour la Rega sont présentes à bord de tous les hélicoptères de la Rega. Les JVN amplifient la lumière résiduelle et elles aident grandement à s’orienter lors de vols à vue effectués la nuit. ls amplifient la lumière résiduelle et permettent au porteur de "voir la nuit". Les JVN présentent une image en niveaux de gris, la scène de nuit apparaît plus naturelle qu'avec des contrastes verts, l'œil est moins sollicité. Les formes et les ombres sont également beaucoup plus claires. En outre, le champ de vision est 25 % plus grand qu'auparavant. Il est ainsi encore plus facile pour les pilotes de voir leur environnement et leur situation, ce qui leur permet de percevoir les dangers plus tôt et mieux, et de réagir en conséquence.

Le sac de treuillage

Si l'hélicoptère de sauvetage ne peut atterrir sur le lieu de l'accident, le blessé devra être secouru à l'aide du treuil de sauvetage. Au cas où le patient devrait impérativement être transporté en position horizontale, il est couché dans le sac de treuillage, treuillé et embarqué dans la cabine dès qu'une possibilité d'atterrissage se présente.

Le système "Long-Line"

Le système "Long-Line" est réservé à l'évacuation d'alpinistes bloqués sur des parois verticales en saillie. Un câble d'une longueur maximale de 200 mètres est accroché sous l'hélicoptère. Le secouriste peut ainsi atteindre le blessé même sur des parois élevées et escarpées. Si le blessé se trouve sous un rocher en saillie, le secouriste se sert d'une gaffe télescopique pour accéder au patient.

La rampe de l'avion-ambulance

Afin de charger tout patient couché sur un brancard mobile dans l'avion ambulance, la Rega a construit une rampe amovible, intégrée dans les avions.