Changer la taille de la police

Recherche

Rega – Garde aérienne suisse de sauvetage
herobild

«Et soudain, une voiture m’a coupé la route.»

Quand une journée de rêve vire au cauchemar: Ecoutez l’histoire de Claudia Sonderer, 46 ans.

 

Par une magnifique journée d’été, Claudia Sonderer enfourche sa moto et part faire un tour avec sa fille de 15 ans lorsque soudain, un automobiliste leur coupe la route. Motocycliste chevronnée, elle réagit sans tarder et évite ainsi la collision. Mais voilà que l’automobiliste freine brusquement. Malgré toute sa concentration, Claudia Sonderer est prise de court. En essayant de freiner, elle chute et percute violemment le guidon au niveau du ventre. Une ambulance la conduit à l’hôpital le plus proche, où l’IRM révèle un tableau clinique préoccupant. Victime de graves hémorragies internes, la blessée est rapidement transportée par la Rega jusqu’à l’Hôpital universitaire de Zurich.

La Rega est alertée plus de 800 fois par an suite à des accidents de la route. La plupart du temps, des secours sont déjà sur les lieux, et ce sont eux qui décident, en fonction de la situation, de solliciter ou non une assistance médicale par les airs.

Pour pouvoir voler au secours des patients en détresse, nous sommes tributaires de la générosité de nos donatrices et donateurs. Vous aussi, rejoignez cette communauté et contribuez à ce que la Rega puisse intervenir rapidement et professionnellement en cas d’urgence médicale. Merci infiniment de votre soutien !

Comment apporter son aide sur le lieu d’un accident ?

En dispensant les premiers soins ou en appliquant les règles de sécurité adéquates, chacun peut contribuer à sa manière au succès des opérations de sauvetage:

  1. Assurer sa protection, priorité n° 1
    Conserver son calme, garer sa voiture sur le bas-côté, mettre les feux de détresse, revêtir un gilet de sécurité, puis sortir prudemment de son véhicule pour placer un triangle de panne.
  2. Faire le point
    Que s’est-il passé ? Combien y a-t-il de blessés ?
  3. Alerter les secours
    Police (117), pompiers (118), ambulance (144) ou Rega (1414).
  4. Evaluer les risques
    En l’absence de dangers imminents (circulation, chute d’objets, substances inflammables), s’approcher du véhicule accidenté.
  5. Ecarter tout danger pour les blessésLe véhicule accidenté risque-t-il de glisser, de prendre feu, d’exploser ? Si ce n’est pas le cas :
  6. Evaluer l’état des blessés
    Dispenser les premiers soins.

Source : Magazine 1414, numéro 84, mai 2015

Notre aide commence par votre solidarité.

Où que ce soit et en tous temps: la Rega apporte une assistance médicale d’urgence sur le lieu d’intervention. Pour vous également. Chaque année, la Rega vient en aide à quelque 9000 patients avec ses hélicoptères de sauvetage et rapatrie plus de 1200 patients de l’étranger en Suisse.

Mais qui assume les frais des équipages et de la flotte médicalisée, disponibles jour et nuit en cas d’urgence? Ce ne sont ni la Confédération ni les Cantons, mais les donatrices et les donateurs, grâce à leurs contributions, qui renforcent la capacité de la Rega à intervenir médicalement d’urgence. Ils contribuent ainsi également à ce que nous puissions sauver chaque année d’innombrables vies. Le cas échéant, la vôtre également. Merci infiniment de votre soutien.

Devenez donatrice ou donateur